Tradition

Depuis quatre générations

Quand la terre devient couleur

Une longue tradition

Notre entreprise fondée en 1910 fabrique des terres colorantes, des oxydes, des produits destinés à la restauration, et au bâtiment, à la construction bio, ainsi que de la peinture à la chaux, des peintures lavables, des crépis à talocher, et des produits écologiques.

Depuis quatre générations nous prenons soin de la préparation de terres colorantes naturelles dont les caractéristiques sont connues de l’homme depuis des milliers d’années dans le domaine artistique. Les couleurs des peintures rupestres faites par l’homme il y a 30 milles ans sont probablement le meilleur exemple de résistance à l’usure du temps de ces terres colorantes, sans oublier bien sur celles des fresques gréco-romaines.

Ce que l’on appelle terre colorante regroupe une large gamme de pigments minéraux allant de l’ocre jaune à la terre d’ombre, en passant par la terre verte, noire, ou rouge. Ces teintes sont largement utilisées dans des domaines variés depuis la nuit des temps.

Les terres brûlées, en particulier la terre de Sienne du mont Amiata, les terres jaunes, vertes, ainsi que les noirs végétaux comme le noir de vigne, les blancs de corne, et de coquille d’huître ou plus tard les blancs de San Giovanni ont traversé le moyen âge et l’art de la fresque pour entrer avec la brillance d’une palette plus fraîche, dans les grandes œuvres de la Renaissance italienne.

Ces chefs d’œuvre sont la démonstration la plus évidente de l’immortalité des terres colorantes. Ils témoignent de la luminosité de certaines ocres, de l’intensité des terres d’ombre de Chypre et des terres de Sienne inaccessibles aux pigments modernes. De même leur transparence et leurs dégradés sont des caractéristiques indispensables à la peinture artistique et à la restauration conservatrice.

Les terres naturelles ont été les pigments les plus utilisés pour les teintes murales jusqu’après la seconde guerre mondiale. Elles étaient appréciées pour leur résistance, leur stabilité et pour l’effet de semi transparence qu’elles produisaient, qui donnait un brillant aux façades, permettant également de travailler le glacis.

Dans les années cinquante et soixante la production de pigments de synthèse et l’apparition de peintures pelliculaires couvrantes ont amené les entreprises à une concurrence effrénée, avilissant les qualités des couleurs naturelles et les proposant à des prix ridiculement bas. Cette rivalité d’intérêts à amené les entrepreneurs à délaisser l’usage des tintes traditionnelles à la chaux, faisant ainsi disparaître une grande partie des producteurs de terres colorantes et avec eux l’artisanat et le savoir faire ancestral qui y étaient liés.

Travaillant la terre avec expertise et passion, dédiant toujours plus de temps au repérage délicat des gisements et à la sélection des matières d’origine sur les lieux historiques d’extraction en Italie et à l’étranger, notre unité de production a résisté aux crises et aux guerres, malgré les bombardements qui l’ont anéantie en 1944.

Ces dernières années les nouvelles exigences de la clientèle nous ont poussés à amplifier une gamme de terres naturelles déjà très large. Aujourd’hui le souci de retrouver les teintes d’autrefois prime parmi les utilisateurs. Les terres colorantes savamment unies à d’autres pigments sélectionnés avec précision, peuvent satisfaire les exigences les plus hautes des professionnels de la restauration, de la coloration des crépis et de l’univers de la décoration aux techniques plus diversifiées (murs, bois, etc.)

Une des particularités des terres colorantes, c’est de pouvoir se mélanger à des matières diverses (enduit à la chaux, huiles, résines naturelles et synthétiques) ce qui permet des les utiliser aussi pour teinter le bois (patine à l’ancienne, laquage), ainsi que dans la formulation d’enduits de stucs et dans la production de couleurs à destination artistique (tempéra, huile, acrylique) et dans d’autres secteurs variées.

Ces dernières années la recherche industrielle a pu mettre au point de nouvelles formules de coloration et de nouvelles teintes à base de chaux et de terre naturelle tenant compte des problèmes et exigences actuels des professionnels travaillant sur les chantiers de monuments historiques. Les résultats obtenus sont satisfaisants en ce qui concerne la compatibilité des produits avec d’autres, et leur tenue dans le temps. Ces nouvelles peintures et teintes murales sont, par exemple, adaptées aux ambiances polluées et aux atmosphères acides.

Nous sommes déterminés à maintenir en vie notre tradition familiale et professionnelle, et à contribuer ainsi, par la qualité de notre production, à l’œuvre artistique et picturale, à la restauration, la sauvegarde et la récupération des œuvres d’art, sans pour autant négliger les autres secteurs de notre activité, qui grâce à cette expérience continuent d’évoluer.

Société historique de l'Italie
Heures d'ouverture de la boutique
  • LUN-VEN: 08:00–12:00
  • LUN-VEN: 04:00–18:00
  • SAM-DIM: Boutique fermée